gspr

Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive

Ecole des hautes études en scienes sociales

Événements marquants 2007-2012

Événements marquants pour la période 2017-2013

 

2012

23 novembre 2012

Le GSPR recevait pour une séance de séminaire exceptionnelle Tom Beamish, sociologue à l'UC Davis (Californie) pour une conférence intitulée : COMMUNITY AT RISK: Biodefense and Civic Action after the Anthrax Attacks.

19 novembre 2012

Participation à l'audition organisée par l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques à l'Assemblée Nationale

Voir les commentaires de Dorothée Benoït-Broweys sur le site de Vivagora :

L'OPECST creuse les désaccords sur les OGM

Et de Sylvestre Huet sur son blog {SCIENCES²} :

Affaire Séralini : une audition à l'Assemblée Nationale

27 octobre 2012

Oumar Keïta, chercheur associé au GSPR publie un point de vue sur la crise malienne dans Le Monde, sous le titre : Mali : avant tout, refonder la démocratie !

22 octobre 2012

Limiter l'emprise des technosciences

Interview dans Libération sur l'affaire Séralini, par Sylvestre Huet

8 octobre 2012

Francis Chateauraynaud a accepté de répondre aux questions posées par les animateurs d'Agrobiosciences au sujet de la nouvelle flambée polémique autour des OGM. Jamais facile de garder une position juste mais l'analyse de multiples controverses à forte capacité de rebondissement aide assurément à construire la bonne distance. A vous d'en juger, c'est par ici:

« A plusieurs titres, on peut dire que ce conflit est réussi »

6 septembre 2012

Adhémar Saunier, étudiant de M2 au GSPR, travaillant sous la direction de Francis Chateauraynaud, décroche un contrat doctoral (allocation de recherche doctorale) à l'EHESS pour son projet de thèse intitulé : "Former des cadres à toutes épreuves. Sociologie du management à l'heure des risques globaux."

5 septembre 2012

Christopher Marlowe, sociologue numérique associé au GSPR est à l'honneur dans la chronique d'Alexandre Lazerges sur France-Inter, intitulée "Quand les robots s'émancipent de leurs concepteurs".

A écouter ou réécouter ici

19 juillet 2012

Dans le cadre des échanges du GSPR avec des chercheurs de l'UC Davis (Californie), un séminaire exceptionnel est organisé à l'occasion de la venue à Paris de Julie Sze, directrice du projet Environmental Justice du John Muir Institute for the Environment et auteure en 2007 de Noxious New York: The Racial Politics of Urban Health and Environmental Justice. Sa communication est intitulée :

Power/Knowledge/ Action: Environmental Justice in California

12 avril 2012

Soutenance de thèse d'Aurélie Cardona

26 janvier 2012

Soutenance de thèse d'Henrique Rodas

2011

16 décembre 2011

Le GSPR s'associe à la mobilisation contre la circulaire Guéant et invite à signer l'appel "L'université est universelle : notre matière grise est de toutes les couleurs !"

Le groupe le fait avec d'autant plus de conviction qu'un de ses étudiants, régulièrement inscrit dans le master de sociologie de l'EHESS s'est vu intimer l'ordre de quitter le territoire, alors qu'il entame une deuxième année de master 2. Une procédure de demande d'annulation de la décision a été lancée et l'affaire est en cours, on espère que la préfecture fera machine arrière...

Par ailleurs, voici la Motion sur la situation des étudiants et enseignants-chercheurs étrangers

Adoptée par l’assemblée des enseignants et par le conseil d’administration de l’EHESS.

Le conseil d’administration de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, réuni le 16 décembre 2011, exprime sa profonde inquiétude face à la nouvelle politique gouvernementale à l’égard des étudiants et enseignants-chercheurs étrangers.

Pour les étudiants, et notamment les doctorants, la circulaire Guéant instaure un durcissement des conditions d’attribution de visa, des conditions d’attribution et de renouvellement des cartes de séjour, et plus généralement une multiplication des tracasseries qui transforment l’obtention et le renouvellement d’une carte de séjour étudiant en une course d’obstacles décourageante. Le terme d’ «accueil» y perd tout sens. L’intrusion des agents préfectoraux dans les procédures d’évaluation universitaire de la progression des étudiants est tout particulièrement inacceptable.

La politique actuelle consiste à confondre la démarche d’étudiants internationaux, qui viennent en France pour y mener des études de qualité, avec un projet d’installation. La circulaire Guéant conduira à ce que de moins en moins d’étudiants étrangers choisissent la France, ce qui aura des conséquences néfastes pour la place de notre pays dans les mondes de la science et de la culture.

Pour les enseignants-chercheurs étrangers invités par des établissements français, la situation est tout aussi préoccupante: le durcissement des conditions de visa et de carte de séjour pour les collègues qui ne sont pas des ressortissants de l’Union européenne, aboutit à des procédures si lourdes et tatillonnes que certains préfèrent décliner l’invitation d’établissements français. Si cette politique devait durer, les conséquences en seraient désastreuses pour le dynamisme de la recherche et de la formation supérieure et contraires à la politique d’internationalisation menée par les établissements d’enseignement supérieur avec l’appui du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Un pays qui se referme sur lui-même dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur se condamne à la régression.

À l’EHESS, plus de la moitié des étudiants sont étrangers et l’École accueille chaque année plusieurs centaines d’enseignants-chercheurs du monde entier. Cette ouverture au monde est une fierté et une grande force. L’assemblée des enseignants de l’EHESS demande l’abandon de la politique actuelle et le retour à une politique d’accueil conforme aux traditions de la France. Il en va de la réputation internationale de notre pays, ainsi que du dynamisme de sa recherche et de son enseignement supérieur.

18 - 21 octobre 2011

En tant que laboratoire associé, le GSPR est partenaire du colloque organisé à l'EHESS par le GIS Participation et Démocratie. Intitulé Participation du public, démocratie participative : état des savoirs et chantiers de recherche en sciences humaines et socialesce colloque est une première dans le monde francophone.

Rappelons que Jean-Michel Fourniau, chercheur associé de longue date au GSPR est le directeur du GIS et que Francis Chateauraynaud est membre de son Conseil Scientifique. Une partie des séminaires du GSPR recoupe les problématiques et les terrains couverts par le GIS, notamment le séminaire "De l'alerte au conflit" (EHESS Paris) et le séminaire sur les controverses environnementales et les conflits territoriaux (EHESS, Marseille).

14 octobre 2011

Soutenance de thèse de Julie Demeslay, doctorante de l'Université Paris-Ouest (STAPS) et associée depuis 2008 au GSPR :

Organiser la lutte antidopage à l'échelle internationale. Une sociologie
pragmatique d'un processus d'harmonisation

Réalisée sous la direction de Patrick Trabal. Le jury est composé de Jean-Loup Chappelet (Lausanne), Francis Chateauraynaud (EHESS / rapporteur), Jacques Defrance (Univ. Paris-Ouest) et Fabien Ohl (Lausanne / rapporteur)

La soutenance a lieu à 14h, salle Paul Ricoeur (B.016) du bâtiment B de l'université de Nanterre
200 avenue de la République, Nanterre

5-8 octobre 2011

Ecole d'automne organisée par le GSPR et l'association Doxa. Un compte-rendu se trouve par ici

6 juin 2011

Comprendre le pragmatisme à travers la pratique de l’enquête

Journée doctorale du GSPR, EHESS 105 bd Raspail, Paris VIème (de 9h à 17h, en salle 8 puis 7)

avec des communications de Ingrid Tafere, Jean Francès, Jean-Stéphane Borja, Aymeric Luneau, Aurélie Cardona, Yaël Kreplak

20 mai 2011

Parution de l'ouvrage de Francis Chateauraynaud : Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique

aux Editions Pétra dans la collection Pragmatismes

Ouvrage disponible dans toutes les bonnes librairies

27 avril 2011

Une analyse de discours récents de ministre de l'intérieur par Marianne Doury : Claude Guéant et le pot de confiture

12 avril 2011

Conférence devant des élèves du lycée technologique de Valenciennes le 12 avril 2011 dans le cadre de l'Université de Tous Les Savoirs. Ci-liée vidéo de la conférence, intitulée : Sciences et technologies en controverses. Du bon usage de la sociologie pour comprendre les débats contemporains sur les sciences et les technologies

1er avril 2011

Francis Chateauraynaud et Marianne Doury interviennent au colloque "Langage, discours, événement" 31 mars - 2 avril, Florence (Italie) : Une affaire de précédents. Du rôle des événements marquants dans la portée des arguments.

On trouve une première version du texte de cette communication sur le carnet de recherche socioargu

18 mars 2011

Rencontre sur La "scène des auteurs" du Salon du Livre entre Motorô Mase, Blandine Le Callet et Francis Chateauraynaud autour de l’anticipation.

20 janvier 2011

Création d'une collection intitulée Pragmatismes aux Editions Pétra

Responsables : Francis Chateauraynaud, Josquin Debaz et Jean-Michel Fourniau

Quels concepts devons-nous inventer pour déchiffrer l'agglomération turbulente des processus contemporains ? Par quels outils les sciences sociales peuvent-elles saisir un monde lourd d’incertitudes, bouillonnant d’inventions qui bousculent continûment le lien social et la culture humaine ? Que signifie « décrire » lorsqu’il n’est plus un seul objet, une seule activité, un seul événement qui ne soit au cœur de controverses ou de conflits, rendant illusoire toute position d'extériorité du chercheur ? En renouant avec les principes d’une enquête pragmatique, par nature coopérative, cette collection rassemble des ouvrages capables de changer le regard sur les processus critiques qui saisissent les acteurs et dont ils se saisissent en retour. Des questions environnementales aux problèmes de santé publique, des ruptures scientifiques et technologiques aux modalités concrètes de l’expérience sociale, des nouvelles formes d’emprise aux modes de résistance, de l'épuisement des modèles de légitimité aux contre-pouvoirs de la démocratie participative, il s’agit de forger et de partager des analyses originales sur les transformations des modes d’existence, des formes de connaissance et des systèmes de valeurs. En amont du concept de « monde commun », la collection Pragmatismes se donne pour objet d'accompagner la construction de nouvelles prises collectives.

2010

23 novembre 2010

 Audition de Francis Chateauraynaud par le Comité de l'Environnement de l'Académie des Sciences, sur la place du comité dans le champ des instances concourant à produire des avis et des expertises sur les questions environnementales.

20 novembre 2010

Colloque La science face à la démocratie

5 novembre 2010

Une émission sur France Inter "Nous autres", consacrée à la cause des hypersensibles avec des extraits d'un entretien avec Francis Chateauraynaud - co-auteur avec Josquin Debaz d'un article intitulé Le partage de l'hypersensible (Sciences Sociales et Santé, 2010)

10 septembre 2010

Une émission de Radio Aligre, Recherche en cours où il était beaucoup question des travaux du GSPR

23 août 2010

Parution d'un article d'"opinion" de Francis Chateauraynaud et Josquin Debaz dans la revue Pour la science, intitulé : "L'ANSES : Une nouvelle agence de santé au service de la démocratie sanitaire ?"

29 mai 2010

Participation de Francis Chateauraynaud à l'émission spéciale Sciences, sur France Culture, animée par Julie Clarini, Michel Alberganti et Stéphane Deligeorges, où il a été question de climat, de nanotechnologies, de virus AH1N1, et surtout de sciences, de politiques et d'expertises, en présence de Axel Kahn, Pierre-Henri Gouyon, Christophe Bonneuil, Michel Callon, Jean-Charles Hourcade et d'autres invités.

On peut écouter l'émission ICI

(pendant quelques semaines seulement)

18 et 19 mai 2010

Le GSPR participe à la non-conférence sur les Digital Humanities

That Camp. Paris 2010. The Humanities and technology camp

http://www.digitalhumanities.cnrs.fr/wikis/tcp

21 avril 2010

Francis Chateauraynaud et Josquin Debaz, qui se sont penchés sur la cause des électro-hypersensibles dans le cadre de leurs travaux sur les alertes et les controverses en santé-environnement, participent au colloque sur "Les maladies de l'hypersensibilité" organisé par le réseau Environnement Santé, la Mutuelle familiale, Robin des toits et SOSMCS.

Des extraits vidéos ont été mis en ligne par ici

http://www.summitata.fr/chateauraynaud.html

16 février 2010

Le GSPR s'associe au mouvement de soutien d'Alain Garrigou par les chercheurs et enseignants chercheurs en sciences sociales. Professeur de science politique à l'Université Paris-Ouest, Alain Garrigou est actuellement assigné pour diffamation publique par Patrick Buisson conseiller spécial de l’Elysée et dirigeant de Publifact, au motif d’analyses parues dans le quotidien Libération.

Lire la déclaration publique d'Alain Garrigou, ainsi que sa prise de position sur le site de l'Observatoire des sondages

Lire l'appel des 100, les communiqués de soutien de l'AESP et de l'AFSP, la déclaration du conseil d'administration de l'Université Paris-Ouest et celle du Comité de Vigilance face aux usages publics de l'histoire

10 février 2010 Le GSPR crée le statut de réfugié cognitif

Marianne Doury et Assimakis Tséronis, tous deux spécialistes de l'argumentation, quittent les locaux du CNRS , suite à quelques ennuis, pour venir se réfugier au GSPR qui les accueille volontiers.

26 janvier 2010

A propos de la polémique sur le principe de précaution introduite dans le dossier de la grippe A

Un texte de Francis Chateauraynaud, Marie-Angèle Hermitte et Jacques Testart

2009

8 décembre 2009

Soutenance de thèse de Sébastien Buisine

24 novembre 2009

Soutenance de thèse de Juan Carlos Guerrero Bernal

13 octobre 2009

Comment se rendre inacceptable

Le GSPR est enfin reconnu pour son activisme pro-nucléaire, pro-OGM, pro-nanotechnologie, pro-amiante, anti-lanceurs d'alerte et pour ses qualités de déconstructeur de la critique radicale !

A lire impérativement sur le site de nos amis de PMO : Les rebelles de l’acceptabilité.

Nous voici devenus des acceptologues. Définissons l'acceptologue comme celui qui oeuvre, sous couvert d'étude et de recherche, au profit de l'acceptabilité d'une technoscience ou d'un projet industriel.

Bénéficiaires d'une convention d'échange ECOS-NORD franco-colombienne (voir ci-dessous), nous découvrons, après-coup, en nous relisant attentivement et grâce à l'esprit lucide de nos super-activistes, que nous étions en fait à la solde du gouvernement de Alvaro Uribe 

Si les usages qui sont faits des travaux en sciences sociales ne sont jamais neutres, il est sans doute vain et contre-productif, en ces temps de tensions politiques majeures, de tirer à boulet rouge sur ceux qui incarnent ce qui reste d'indépendance de la pensée et de l'analyse, en s'efforçant d'expliciter les jeux et les enjeux, et d'aider à la compréhension fine des processus... Mais enfin, le genre polémique est ce qu'il est ! On ne changera pas l'amateur de brûlot et de parole pamphlétaire...

Septembre-Octobre 2009

Formation AFSSET/GSPR/Cercles de formation de l'EHESS.

Risques sanitaires environnementaux : de l'alerte à la crise politique. En 3 séances : 11 septembre, 2 octobre, 25 octobre. Coordination : Francis Chateauraynaud, Josquin Debaz, Matthieu Fintz.

Renseignements : marina.zuccon[AT]ehess.fr

Août-Septembre 2009

Première partie de la mission du GSPR en Colombie dans le cadre de la convention Ecos-Nord (2009-2011)

23-25 juin 2009

Journées de formation Prospéro pour utilisateurs de niveau avancé. EHESS, Paris.

Janvier 2009

Le GSPR signe la motion " Sauvons la recherche à l'université "