gspr

Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive

Ecole des hautes études en scienes sociales

Olivier Caïra

Ancien Doctorant

Agrégé de sciences sociales, Olivier Caïra enseigne à l'IUT d'Evry. Sous la direction de Francis Chateauraynaud, il a réalisé une thèse à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales intitulée Les contre-allées de l’expérience. Une sociologie comparative de l’engagement fictionnel. Ses travaux suivent deux directions complémentaires : la sociologie historique des industries de divertissement et l'étude des théories de la fiction.

Il utilise le logiciel Prospéro en associant un regard sociologique, très inspiré par les oeuvres d'Erving Goffman et un regard historique, permettant de restituer les transformations des cadres de l'expérience et du jugement en matière de fiction.

Pour lui écrire


Ouvrages

Hollywood face à la censure, CNRS Editions, 2005.

Pourquoi les Etats-Unis, où la liberté d'expression est garantie par la Constitution, voient-ils proliférer plus de trois cents commissions de censure cinématographique à partir de 1915 ? Pourquoi les studios hollywoodiens ont-ils créé, dès les années 1920, un dispositif interne pour contrôler les films ? Pourquoi les films de gangsters subissent-ils un coup d'arrêt en 1932 ? Telles sont quelques-unes des questions que pose cet ouvrage renouvelant l'approche de la censure. La dernière partie est consacrée au code de la représentation de la violence après la tuerie du lycée de Columbine (Colorado).

Jeux de rôle. Les forges de la fiction, CNRS Editions, 2007.

Création d'univers, interprétation de personnages, aventures improvisées et éphémères : bienvenue dans le monde du divertissement papier-crayon. Depuis la création de Donjons & Dragons en 1974, l'univers des
jeux de rôle s'est considérablement enrichi, couvrant de nombreux genres et influençant aussi bien la littérature fantastique que le jeu vidéo. Ces nouveaux loisirs ont suscité de vives polémiques, mais jamais on n'a pris soin de décrire l'activité des " rôlistes " au plus près, de l'écriture d'un scénario à la clôture d'une partie. C'est à cette observation qu'invite ce livre. Il s'adresse autant au néophyte qu'au connaisseur. En explorant ces " forges " que sont les jeux de rôle, Olivier Caïra propose également un éclairage inédit sur l'expérience de la fiction. Dans un débat dominé par les œuvres littéraires et cinématographiques, voici le pari d'une interactivité maximale.


Les membres du GSPR