gspr

Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive

Ecole des hautes études en scienes sociales

Fabrizio Li Vigni

Doctorant DIM IS2-IT

GSPR - Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive - Fabrizio Li Vigni

Guido Fabrizio Li Vigni, après avoir réalisé un mémoire sur Les théories de la complexité (1970-2010). Une sociohistoire d’un domaine émergent, sous la direction de Wolf Feuerhahn au Centre Alexandre Koyré, a obtenu un financement par la Région Île de France dans le cadre du Domaine d’Intérêt Majeur en Innovation, Sciences, Techniques et Sociétés pour mener une thèse, intitulée Les promesses des sciences de la complexité. Sociologie pragmatique de l’Institut des Systèmes Complexes – Paris Île de France et du Santa Fe Institute (USA) et dirigée par Francis Chateauraynaud.

Dans sa thèse, il éclaire d’abord  du point de vue sociohistorique le panorama français des théories de la complexité, pour ensuite comprendre les raisons de l’affirmation du courant représenté par l’Institut des Systèmes Complexes – Paris Ile de France sur le courant issu du Groupe des Dix et du CREA. Après avoir décrit les cultures épistémiques de chaque courant pour en dégager les spécificités, il voudrait ensuite comprendre la portée culturelle et politique du développement des activités de simulation et de scénarisation du futur autour des changements globaux, telles qu’elles sont menées par l’ISC-PIF et par des centres similaires.

Il voudrait ainsi enquêter sur les promesses de ce centre, aussi bien que sur la manière dont le niveau conceptuel y est implémenté dans des dispositifs numériques et sociopolitiques, en comparant l’ISC-PIF avec son ancêtre américain, le Santa Fe Institute. Il se concentre sur ces institutions pour éviter de suivre un concept, celui de complexité, qui circule de façon banalisée. En suivant trois projets en cours à l’ISC et trois au SFI, il fait une sociologie pragmatique des sciences de la complexité, pour en analyser les promesses, l’implémentation numérique et leurs résultats concrets.

Liste de publications :

ENSEIGNEMENTS

-     Enjeux des TIC et analyse de controverses, Telecom Paris-Tech – TD, 2ème semestre, 1ère année, 5 séances d’une heure trente, 2016.

-    Quels horizons critiques pour le pragmatisme en sociologie ? Retours d’expérience à partir des terrains de recherche (séminaire mensuel des doctorants du GSPR, EHESS) – co-organisé avec Nassima Abdelghafour, Martin Denoun, Jean Francès et Flore Guiffault ; année académique 2015-2016.

-    Méthodologies scientifiques (UE 2.6 - L1 S1), Licence Frontières du Vivant, Paris Descartes, premier semestre année académique 2015-2016 – co-organisé avec Marianne Noël (coordinatrice) et Adeline Néron ; séance sur les cultures épistémiques de Karin Knorr-Cetina (7/10/15) et séance sur la structure normative de la science selon Robert Merton (14/10/15).

 

INVITATION A DES SEMINAIRES

-     Séminaire du laboratoire des systèmes complexes NaXys de l’Université de Namur, Belgique – Titre de mon intervention : « Complexity theories : traditions and epistemologies », 15 mars 2016.

-   Outils socio-informatiques. Méthodes numériques pour l’analyse des dynamiques collectives, séminaire de Francis Chateauraynaud et Josquin Debaz, EHESS – Titre de mon intervention : « De quelle complexité parlent les pragmatistes  ? », 30 novembre 2015.


Pour lui écrire 

CV Guido Fabrizio Li Vigni



Les membres du GSPR