WikiDuGSPR

ArgumentParAnalogie

PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-215-182-36.compute-1.amazonaws.com

Argument par analogie


(ou argumentation comparative)


L'argument par analogie au sens large (ou argumentation comparative) consiste à établir un parallèle entre ce dont on est en train de parler (le thème) et un autre objet ou une autre situation (le phore) sur la base d'une relation de ressemblance entre les deux. Il s'agit alors de "faire passer" une propriété ou une relation admise à propos du phore sur le thème.
L'analogie est dite figurative lorsque le phore et le thème sont empruntés à des domaines de connaissance hétérogènes. La similitude repose alors le plus souvent sur le partage d'une propriété ou d'une relation abstraite.
L'analogie est dite prédictive lorsque le phore et le thème appartiennent au même domaine de connaissance. La similitude repose alors le plus souvent sur le partage d'une propriété concrète.

L'argument par analogie ainsi conçu constitue une grande famille d'arguments, qui peut se spécifier en sous-types (comme l'argument par le précédent, par exemple).

Analogie proportionnelle


L'analogie proportionnelle (ou analogie au sens strict) repose sur une similitude de structure, dont la formule la plus générale serait : A est à B ce que C est à D. C’est donc, sous sa forme pleine, un argument à quatre termes, qu’il met en relation deux à deux. Comme l'analogie au sens large, l'analogie proportionnelle met en parallèle un phore et un thème, et cherche à faire admettre, à propos du thème, l'existence d'une relation similaire à celle qui est admise à propos du phore. L'analogie proportionnelle ne constitue pas à proprement parler un sous-type d'argumentation par analogie, mais une configuration rhétorique particulière, et sans doute facilement repérable, que peuvent emprunter les analogies figuratives.



Exemple prototypique

Philippe de Villiers : « Edouard Balladur est à l’imagination en politique ce que Kierkegaard est au saut à la perche » (conclusion visée : il en est un bien piètre représentant).



Exemples prospérologiques


Téléphonie
l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale , qui a l'ambition d'être à l'environnement ce que l'Afssa est à l'alimentaire : un organisme sérieux délivrant aux politiques et à l'opinion des rapports d'expertise aussi indépendants que possible . (Le Canard Enchaîné, 23/04/2003)

(N'est-ce pas surtout une forme - particulière - de mouvement argumentatif, le Canard prêtant ironiquement l'analogie à l'AFSSE ? [AnneB])

Actuellement pour la France ces valeurs limites sont si élevées que c'est comme si on autorisait les automobilistes à rouler à 600km/h sur autoroute !
(J'hésite entre analogie et absurde, mais le c'est comme pourrait être utile dans les deux cas)

...
Dossier OGM

énoncé n° : 50
Les adversaires des OGM dénoncent avec de plus en plus de vigueur les risques liés au brevetage de la
base de l'alimentation , et n'hésitent pas à comparer Monsanto à Microsoft .
énoncé n° : 51
En effet , plus de 90 % des constructions génétiques des OGM commercialisés dans le monde sont
actuellement brevetées par Monsanto , qui les vend sous licence à différents semenciers .
énoncé n° : 52
" Les semences conventionnelles ne sont pas brevetées " , rappelle Gilles-Eric Séralini , professeur de
biologie moléculaire ( 2). Et d'avertir : " Si , d'ici quelques années , des variétés transgéniques se
substituent à la majorité des variétés conventionnelles dans les catalogues officiels de semences , les
détenteurs de brevets , un nombre restreint de compagnies , posséderont les droits de reproduction des
graines de la majorité des céréales ... De quoi dominer l'agriculture mondiale .

"Monsanto récolte la tempête", Les Echos / date:13/01/2003
...

Dossier nucléaire

énoncé n° : 0
Tchernobyl est à l'atome civil un peu ce que Hiroshima est à sa version militaire : quelque chose qui fait très peur , mais pas assez
pour que l'humanité ait tourné la page du chapitre " ère nucléaire " .

EDITORIAL - Opacité par Gérard DUPUY QUOTIDIEN Libération / date:24/04/2006]
Pur mais avec l'introduction de "un peu" dont on sait que Ducrot en a fait un prototype de ses affaires d'échelles argumentatives (peu / un peu). L'usage de "un peu" marquerait la distance de l'auteur vis-à-vis de l'analogie : on l'utilise tout en disant que ce n'est qu'une analogie ? [FchaTeau]

[MarianneDoury] C'est un très bel exemple. Sur le "un peu", d'une part, je ne suis pas sûre que l'analyse ducrotienne s'applique en l'état à cet exemple, justement parce que "un peu" ne peut pas commuter dans cet énoncé avec "peu" ; par ailleurs, même dans une perspective à la Ducrot, "un peu" oriente vers le plus (vers le même type de conclusions que l'énoncé sans "un peu"), alors que "peu" oriente vers le moins ; il ne s'agit donc pas vraiment d'une réserve sérieuse sur l'analogie (mais c'est vrai que ça sonne un peu comme "toutes choses égales par ailleurs", ou "toutes proportions gardées...", tous énoncés qui soulignent le caractère moyennement probatoire de l'analogie).


énoncé n° : 78
C'est en ce sens que l'on peut dire que les conflits suscités par le traitement des déchets nucléaires constituent une épreuve pour les dirigeants politiques .
énoncé n° : 79
Ces derniers se voient en effet sommés d'agir , de prendre des décisions , de produire un changement qui , fût-il souhaitable à leurs yeux , ne s'en trouve pas moins compromis d'avance en raison de l'absence d'alternatives sur le plan technique .
énoncé n° : 80
Les responsables politiques se trouvent ainsi confrontés à une situation qui n'est pas sans rappeler, toute chose égale par ailleurs , celles des situations post-accidentelles étudiées par Claude Gilbert : alors même que la maîtrise de la situation semble leur échapper , ils sont conduits à " donner la preuve de leur capacité à exercer leur pouvoir , puisque c'est là un des fondements mêmes de leur légitimité " .
La mise en politique des déchets nucléaires. Introduction générale, Barthe / date:30/11/2000]


Dans le mouvement pour "sauver" la recherche
Evaluer un chercheur à partir de ses lieux de publication est évidemment d'une grande bêtise. C'est un peu comme si on appréciait les qualités d'un conducteur en prenant pour seul critère la marque de sa voiture.
Andre Gunthert à tlm, La science mise en quotas, 8 nov 2008



Dossier nanotechnologies
Grâce à ces appareils on peut obtenir des images absolument extraordinaires , comme si on avait ouvert le crâne et découpé le cerveau en tranches .Nous pouvons étudier ainsi les bases de la pensée , de la cognition et des émotions .
Christophe Segebarth , neuro-imagerie, cité par PMO, mars 2008

Quant au destin du cerveau , Kurzweil affirme , citant le physicien américain Rick Trosch , en référence aux travaux sur la neurostimulation cérébrale profonde utilisée pour traiter certains parkinsoniens , que " plutôt que de traiter le cerveau comme une soupe , à laquelle ajouter des additifs chimiques pour améliorer ou supprimer certains neurotransmetteurs , on le traite désormais comme une circuiterie " ( 8). Avec les nanotechnologies et la miniaturisation des puces on pourra - et on est en train d'étudier comment - avoir une communication directe avec les neurones , rétablir des fonctionnalités compromises , délivrer des médicaments à des endroits très précis , écrit Kurzweil .
Maestrutti La singularité technologique : un chemin vers le posthumain ? mars 2006




Formules

...

.../COM=compar /T=5 /ENTITE /T=1 à /T=3 /ENTITE

/CF=ETRE à /T=3 /ENTITE /T=3 ce que /T=3 /ENTITE /CF=ETRE à

où ETRE contient:
être
est
sont


Pister les usages de "comme si", "un peu comme si", "comme un", "comme une" - mais ce n'est qu'un indice




Retour au niveau supérieur : ArguWiki



Commentaires [Cacher commentaires/formulaire]
[MarianneDoury] ça me paraît une belle analogie proportionnelle, avec conclusion explicitée, ce qui n'est pas si courant. C'est sûr, elle n'est pas revendiquée par le Canard mais prêtée à l'AFSSE, mais c'est juste une variante au niveau de la prise en charge énonciative, il ne me semble pas que ça change quoi que ce soit au type d'argument. (AMHA...)
-- MarianneDoury (2008-10-17 15:23:18)
Merci au mode d'emploi de Anne : je viens de m'apercevoir que les commentaires ne sont pas modifiables... Le précédent portait sur l'exemple sur la téléphonie.
-- MarianneDoury (2008-10-17 15:26:42)
[MarianneDoury] Sur les formules : attention "comparer" et les dérivés associés peuvent aussi introduire des choses qui ne sont pas argumentatives mais didactiques, explicatives. Pour accroître les chances de tomber sur de l'argumentatif, il faut sans doute favoriser certaines associations (par exemple, dans l'extrait "OGM", l'association de "comparer" et "dénoncent").
-- MarianneDoury (2008-10-27 12:33:28)
Il y a un règlement pour les agents immobiliers, pourquoi n'y en aurait-il pas/ pour les agents de joueurs ? (AUTEUR : Jouyet / date:14/03/2008)
-- PatrickTrabal? (2008-11-14 16:02:03)
Patrick, ton exemple précédent me paraît un pur argument a pari !
-- MarianneDoury (2008-12-02 12:25:18)